Sondage Optimisation Veille Tarifaire

À mi-parcours d’un été "pas comme les autres", un bilan touristique contrasté

La présence renforcée des vacanciers français dans l’Hexagone ne compensera pas l’absence des visiteurs étrangers.

A mi-parcours d’une saison estivale « pas comme les autres », le bilan touristique est contrasté selon les régions et les types d’hébergement. Mais une certitude s’impose partout : la présence renforcée des vacanciers français dans l’Hexagone ne compensera pas l’absence des visiteurs étrangers.

 

Entre persistance du Covid-19 et fermeture de nombreuses frontières, peu de Français se sont risqués à l’étranger. Beaucoup ont souhaité se mettre au vert et fuir les hébergements collectifs, plébiscitant également les retrouvailles avec la famille après le long confinement du printemps.

 
Sondage Optimisation Veille Tarifaire

Les gens restent chez eux

« Il n’y a jamais eu autant de monde dans les maisons familiales et les résidences secondaires. Et un quart des locations meublées habituellement proposées sur les plateformes entre particuliers ne l’ont pas été, les propriétaires s’en réservant l’usage »,
Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme.

Au global, tous types d’hébergement confondus, le secteur du tourisme enregistre sur juillet « 25% d’activité en moins par rapport à l’an dernier. Ce qui manque à l’appel, ce sont les nuitées des touristes étrangers », résume-t-il.

L’hébergement souffre particulièrement : se basant sur les remontées d’un panel de 930 opérateurs (hôtels, résidences de tourisme, gîtes, campings, villages-vacances), Didier Arino indique que « seulement 5% d’entre eux font état d’une hausse de leur activité. Pour 25% elle est stable, et pour 70% elle est en forte ou très forte baisse ».

Dans l’hôtellerie en particulier, « la situation est extrêmement compliquée, avec une reprise à deux vitesses. En régions, le taux d’occupation est à 57% quand Paris est à 33% », relève Jean-Virgile Crance, président du GNC qui regroupe les chaînes hôtelières.

 

Au vu de ces résultats, il semble évident que la veille tarifaire est un enjeu de plus en plus crucial. Grâce à des solutions proposées aux HPA et villages vacances, comme par exemple YieldBooking, les responsables et/ou les revenues managers peuvent maîtriser de A à Z leur politique tarifaire et se placer au juste prix pour maximiser les revenus et optimiser le RevPAR.

 

Read more on sudouest.fr.

Comments are closed.
en_USEnglish
fr_FRFrench es_ESSpanish en_USEnglish