Les stations de ski veulent ouvrir le plus tôt possible après le confinement

Les stations de ski se préparent à ouvrir le plus tôt possible après le confinement

Bien que l’hiver soit incertain, les stations de ski s’organisent toujours, essayant de sauver la saison en contactant le gouvernement.

Les stations de ski veulent ouvrir le plus tôt possible après le confinement

Les stations de ski sont inquiètes. Si le confinement dure plus d’un mois (à partir du 1er décembre), la saison peut être fortement perturbée. En théorie, toutes les stations françaises devraient être ouvertes le samedi 19 décembre 2020 au début des vacances de Noël. Actuellement, les conditions de santé et les restrictions actuelles ralentissent les réservations tout au long de l’hiver 2020/21. Dans ce cas, les professionnels de la montagne veulent rassurer les Français, notamment en matière de santé, élément devenu clé dans la décision d’achat.

« Nous allons travailler avec le gouvernement »

« Dès le printemps, tous les acteurs ont élaboré des protocoles sanitaires, déclare dans un communiqué Jean-Luc Boch, président de France Montagnes et de l’ANMSM (Association Nationale des Maires de Stations de Montagne). Face à ce second confinement et une situation qui évolue quotidiennement, nous travaillons (…) pour pouvoir ouvrir l’ensemble des stations de ski françaises. Nous allons travailler dans les prochaines semaines avec le gouvernement pour permettre dès que ce sera possible le meilleur accueil de nos clients. »

À l’hiver 2019/20, les stations de ski ont été fermées prématurément en raison de la pandémie de coronavirus. Comme l’été dernier, cet hiver, les touristes étrangers (environ un tiers de leurs clients) seront en partie portés disparus. Auparavant, les opérateurs comptaient sur les clients français pour compenser en partie la baisse prévisible des voyageurs britanniques et internationaux. Ainsi, la récente campagne TV menée conjointement par Atout France et France Montagnes a été diffusée sur Twitter.

Les stations de ski sont donc sur le qui-vive. Impatients de pouvoir ouvrir, il est important pour ces acteurs du tourisme de pouvoir rentabiliser au mieux leurs hébergements.

C’est pourquoi bon nombre d’établissement touristiques d’hiver commencent à s’équiper de logiciels de veille tarifaire comme YieldBooking pour maitriser leur environnement concurrentiel, et ainsi optimiser leur rendement.


Source : L’Echo touristique.

Les commentaires sont désactivés
fr_FRFrench
en_USEnglish es_ESSpanish fr_FRFrench